25.05.20
Munich / Versailles / Düsseldorf
KMW, Nexter et Rheinmetall s’engagent sur la première étude d'architecture MGCS

Le MGCS (Main Ground Combat System) est un programme de défense commun franco-allemand piloté politiquement par l’Allemagne visant à développer un système principal de combat qui succédera au char Leopard 2 de la Bundeswehr et au char Leclerc de l'armée française à partir de 2035. Pour lancer le programme d'acquisition du MGCS, Krauss-Maffei Wegmann (KMW), Nexter Systems et Rheinmetall AG ont créé une ARGE en décembre 2019. Aujourd'hui, les trois partenaires ont signé avec l'Office fédéral allemand de l'équipement, des technologies de l'information et du soutien en service de la Bundeswehr (BAAINBw, agissant au nom de la France et de l’Allemagne) un contrat pour le "System Architecture Definition Study - Part 1" (SADS Partie 1). Ce contrat constitue le point de départ industriel de la phase de démonstration commune du MGCS.
Lors de la réunion du Conseil des ministres franco-allemand de Toulouse le 16 octobre 2019, les ministres de la défense des deux nations, Florence Parly et Annegret Kramp-Karrenbauer, ont souligné leur engagement à développer le MGCS.

L'ARGE est un acronyme allemand signifiant "Arbeitsgemeinschaft", ou "groupe de travail". C’est le partenaire contractuel de l'autorité de passation des marchés (BAAINBw) pendant la première phase du programme. Des représentants des trois entreprises représentent l'ARGE vis-à-vis des tiers. L'objectif de l'étude est d'harmoniser les divers concepts MGCS de la phase récente, d'approfondir l’analyse et de proposer une architecture multi-plateforme commune. Les trois partenaires contractuels évalueront divers aspects des différents concepts : faisabilité technique dans le délai prévu pour le programme ; capacité à répondre aux besoins opérationnels des deux armées ; efficacité et compatibilité avec les "systèmes de systèmes" nationaux (SCORPION pour la France et Numérisation des opérations terrestres (D-LBO) pour l'Allemagne). La charge de travail de la partie 1 du SADS doit être répartie à parts égales entre la France et l'Allemagne. La première phase des travaux d'architecture devrait durer 20 mois.

Ces articles peuvent vous intéresser
18.06.20
Nexter prend part au programme européen iMUGS de développement d’un système autonome terrestre

La Commission européenne choisit le consortium mené par Milrem Robotics pour le développement d’une architecture modulaire commune de système terrestre autonome.

06.04.20
Stéphane Mayer accueille Florence Parly sur le site de Nexter Satory

Ce lundi 6 avril, la Ministre des Armées Florence Parly s’est rendue sur le site de Nexter à Satory afin de témoigner son soutien aux industriels de défense pendant cette période de crise sans précédent.

05.04.20
A tous nos fournisseurs qui se mobilisent pendant cette crise

Nexter ainsi que l’ensemble de ses fournisseurs et partenaires font face à une situation extraordinaire, dont la gravité est sans précédent.