27.10.20
France

Le système RAPIDFire développé par le GME Thales et Nexter a été choisi par la Direction générale de l’armement (DGA) afin d’équiper de prochains bâtiments de la Marine nationale d’une nouvelle artillerie. Ce nouveau système permettra de doter des bâtiments de surface d’une capacité d’auto-défense rapprochée contre les menaces modernes aériennes et de surface.

Les forces navales sont aujourd’hui confrontées à des menaces multiples aux comportements complexes, comme celles représentées par les drones aériens et de surface, les avions légers et les missiles. Le RAPIDFire développé par Thales et Nexter répond à ce besoin de défense très courte portée des Forces armées en exploitant les savoir-faire des deux groupes. C’est un système d’artillerie de nouvelle génération, multi menaces (air et surface) et multi milieux (terre et naval), dont le coût d’engagement est adapté à celui de ces menaces.

Le RAPIDFire est un système d’arme de grande précision grâce à son viseur optronique intégré sur la tourelle, ses algorithmes de conduite de tir performants, son canon et son système de gestion automatique des munitions permettant la meilleure réactivité et une efficacité optimale pour l’opérateur. Le RAPIDFire intègre le canon de 40 mm développé par CTAI, la filiale internationale de Nexter Systems et BAE Systems, qui arme les nouvelles générations de blindés terrestres en France, Grande-Bretagne et Belgique. Le système a la capacité d’utiliser toute la gamme de munitions développées dans le cadre des programmes terrestres et est prédisposé pour utiliser une future munition dite « intelligente » A3B (Anti-Aerial AirBurst).

Le groupement momentané d’entreprises (GME) formé par Nexter et Thales pour le RAPIDFire s’inscrit dans la continuité du partenariat étroit initié par les deux groupes il y a dix ans. Aujourd’hui, le programme est en phase de développement. Suivront ensuite la qualification, la production et la livraison de systèmes d’armes dans les forces, dont le premier exemplaire sera livré en 2022. Développé dans une approche surface–air permettant l’utilisation à la mer mais également depuis la terre, le marché prévoit également une option pour préparer une future utilisation sur porteur terrestre. Le RAPIDFire, véritable solution interarmées, sera ainsi un système canon susceptible d’équiper les forces navales, terrestres et aériennes.

«Nous sommes très heureux d’accompagner la Marine nationale dans le renforcement de ses solutions de défense. Parce qu’il allie rapidité de mise en oeuvre et précision, le RAPIDFire développé en coopération avec Nexter constitue la réponse parfaite pour protéger les bâtiments de la Marine Nationale contre les menaces modernes et a vocation à devenir un élément essentiel et durable de notre offre de solutions avancées pour la protection de nos forces.» Thomas Got, Directeur Général Systèmes Intégrés pour la Protection de l’Espace Aérien, Thales.

« Le 40 CTA présente des caractéristiques inégalées de puissance et de compacité, qui en font un système d’armes particulièrement adapté à la protection des bâtiments de surface. Avec le RAPIDFire, Nexter se réjouit d’élargir le spectre d’emploi du CTA40 en coopération avec Thales et la Marine nationale. » Michel Vatrey, Directeur des Systèmes et Programmes, Nexter.

Ces articles peuvent vous intéresser
13.07.21
Nexter dévoile le VBCI Philoctète au salon DEFEA

A l’occasion de la première édition du salon DEFEA qui se tient à Athènes du 13 au 15 juillet 2021, Nexter présente pour la première fois le VBCI Philoctète.

07.07.21
Nexter présent dans trois projets EDIDP sélectionnés par la Commission Européenne

Le 30 juin dernier, trois projets dans lesquels Nexter est fortement impliqué, ont été retenus pour un financement du programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense (EDIDP) : FAMOUS, FIRES et e-COLORSS.

30.06.21
Nexter et CKP Engineering expérimentent la maintenance prédictive sur le char Leclerc

La structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT) a notifié Nexter et CKP Engineering d’un marché d’expérimentation de la maintenance prédictive sur le char Leclerc.