ILS PARLENT DE NOUS

206 Résultats:

Un avion de transport A400M « Atlas » peut charger un véhicule Griffon à « quelques centimètres près »

Opex 360

29.10.2020

Le 19 octobre dernier, l’armée de l’Air & de l’Espace [aAE] a indiqué que l’un de ses avions de transport A400 « Atlas » avait transporté un Véhicule blindé multi-rôles [VBMR] « Griffon », la nouvelle « bête de somme » de l’armée de Terre, au cours d’un vol de 7 heures entre Djibouti et la France. Une première.

Vers une explosion des coûts de MCO terrestre

FOB

28.10.2020

Nexter exécute déjà des contrats de type MSS pour les parcs d’entraînement de l’armée de Terre
Les coûts du soutien des matériels terrestres (MCO-T) atteindront un pic dans deux ans, s’inquiète la députée LREM Sereine Mauborgne, rapporteure sur le PLF 2021 pour le volet « préparation et emploi des forces ». En cause, des véhicules usés jusqu’à la corde et surexploités auxquels viennent progres-sivement s’ajouter des plateformes Scorpion dont le « déverminage » engendre une multiplication des actes techniques.

BILLET D'HUMEUR SUR LE MAINTIEN EN CONDITION OPERATIONNELLE

Blablachars

28.10.2020

Deux articles récents ont mis en lumière les difficultés du Maintien en Condition Opérationnelle de certains matériels de l'armée de terre, à savoir le VBCI et le Leclerc. On apprend que 22 VCBI sont en attente de régénération suite à leur séjour dans la BSS, provoquant la disparition de ces engins des comptes de l'armée de terre. Celle -ci ne compte plus que 606 Véhicules Blindé de Combat d'Infanterie sur les 628 officiellement livrés. Le second article nous apprend que la rénovation des chars Leclerc risque de couter plus cher que prévu en raison d’obsolescences non traitées sur le char.

L’armée de Terre peine à faire régénérer 22 Véhicules blindés de combat d’infanterie usés en opération

Opex 360

27.10.2020

Dans sa réponse à la dernière question écrite du député François Cornut-Gentille relative aux taux de disponibilité des matériels de l’armée de Terre, en mai dernier, le ministère des Armées avait fait état de 606 Véhicules blindés de combat d’infanterie [VBCI] en dotation, alors que, normalement, 628 exemplaires avaient été livrés par Nexter. Et de préciser que leur taux de disponibilité avait chuté à 58% en 2019.