20170516 Nexter - BannieÇre web - training - 72dpi

logo-web-nexter-munitionslogo-web-mecarlogo-web-nexter-simmel
Accueil Filiales Nexter Training
Afin de mesurer l'efficacité du concept pédagogique que constitue l'utilisation de GVT® dans une formation complexe, Nexter Training demande à des centres indépendants de mettre en œuvre des études où le protocole mis en place permet une analyse de l'apport pédagogique de notre solution.

Ainsi en 2007, la première étude a pour charge d'évaluer le déroulement de l’apprentissage d’une procédure en environnement virtuel avec GVT®. Les conclusions revèlent que GVT® permet un apprentissage conforme au cycle d'Anderson, les  trois phases permettent donc un apprentissage efficient avec une mémorisation à moyen et long terme.

Fin 2007, une deuxième étude a permis de mesurer la charge mentale des stagiaires induite par la première réalisation avec GVT® d’une procédure. Les conclusions indiquent alors que plus la représentation graphique est fidèle au réel, moins la charge mentale induite par la première réalisation est importante. Cette étude révèle également l'importance de l'ingénierie de formation : une définition claire des objectifs pédagogiques permet également de mieux appréhender le premier acte d'une procédure transposée dans le monde réel.

GVTsurplateforme
Exploitation d'un scénario GVT® dans une plateforme

En 2009, une troisième étude est entreprise. Elle est réalisée par le Centre Européen de Réalité Virtuelle (CERV) dans le but d'évaluer l'efficacité pédagogique de GVT® en éprouvant le transfert d'un apprentissage qu'il permet. Ce résumé explique le protocole suivi et l'analyse des résultats obtenus.

Problématique :
Le transfert d'apprentissage est le processus par lequel les connaissances construites dans un contexte particulier sont mobilisées et utilisées dans un autre contexte.
La question est ici de savoir si les connaissances acquises dans un environnement virtuel, peuvent être appliquées à des situations réelles. A ce jour aucune étude publiée ne porte sur le transfert d'apprentissage de procédures complexes. Or, il a été suggéré que la réalité virtuelle pouvait constituer un excellent outil pour l'apprentissage de procédures. L'objectif de l'étude est de vérifier qu'une procédure acquise en environnement virtuel, avec pour support GVT®, peut être transférée à une situation réelle de mise en application.

Protocole expérimental :
L'étude s'est déroulée sur deux périodes de trois journées pleines, dans lesquelles chaque groupe a bénéficié d'une formation théorique et d'une présentation du matériel avant de subir un traitement différencié. La différence résidait dans le fait que le groupe contrôle effectuait une restitution directement avec l'aide d'une carte de travail, le groupe formation traditionnelle effectuait une formation pratique puis une restitution et enfin le groupe formation GVT®, une formation GVT® puis une restitution.

Résultats :

Les mesures de performances des participants ont été réalisées suite à un dépouillement chronométré des enregistrements vidéo portant sur la restitution de la procédure.

1.Réussite de la procédure
Après exécution, la procédure fait l'objet d'une validation par le formateur. La procédure choisie pour cette étude pouvait être réalisée entre 20 et 30 minutes. Une limite de temps de 45 minutes a été fixée quant à la durée d'exécution de la procédure (information non communiquée aux participants). Au-delà de cette limite, les participants étaient considérés comme ayant échoué à la réalisation de la tache. Les participants des groupes "formation traditionnelle" et GVT ont tous exécutés la procédure avec succès dans le temps imparti. Deux participants du groupe "contrôle" ont dépassé le temps imparti : la procédure n'a pas été validée pour ces individus.

2. Durée de réalisation de la procédure
On observe une durée plus courte de réalisation lorsque les participants suivent la formation traditionnelle ou la formation GVT® que lorsqu'ils ne suivent aucune de ces formations (groupe contrôle).

3. Durée de consultation de la carte de travail
Lorsque les participants suivent la formation traditionnelle ou GVT®, elle n'est jamais consultée. Elle est consultée environ 6 minutes lorsqu'ils n'ont bénéficié d'aucune de ces formations. Sur quatorze participants, dix du groupe contrôle ont eu recours au document pendant la restitution de la procédure.

4. Nombre d'interventions du formateur
Le formateur intervient moins fréquemment lorsque les participants suivent la formation traditionnelle ou la formation GVT®.

Pour chaque mesure de performance, on peut constater l'effet bénéfique des formations traditionnelles et GVT® comparativement à la formation du groupe contrôle.

Evaluation subjective de la charge de travail
Une évaluation de la charge de travail a été effectuée, elle a porté sur 6 critères : L'exigence mentale, l'exigence physique, l'exigence temporelle, l'effort, la performance et la frustration (NASA TLX).

L'évaluation a été réalisée à l'issue de la formation pratique et à l'issue de la restitution. Aucune différence n'a été constatée entre les différentes formations sur cinq des critères d'évaluation exceptée pour le critère "effort" ; la restitution après avoir suivi une formation GVT induit un effort plus important qu'après une formation traditionnelle.

Conclusion :
Cette étude avait pour objectif d'évaluer le transfert d'une procédure acquise en environnement virtuel au réel avec pour support GVT®. En terme de performances de réalisation de la procédure en situation réelle, les résultats montrent que la formation en environnement virtuel permet d'atteindre un niveau de performance équivalent à la formation traditionnelle. Une procédure acquise en environnement virtuel peut donc être transférée avec succès à une situation réelle.

Actualités Training

Projet CORVETTE

Lancement du projet CORVETTE Le projet CORVETTE, lan...